Champ de blé

« Autorisez-vous, dans un moment d’insouciance, à tomber amoureux de votre vie telle qu’elle est, avec tout ce qu’elle comporte »

Saki Santorelli

LA PLEINE CONSCIENCE, C'EST QUOI ?

L'instant présent

La pleine conscience, c'est la capacité naturelle que l'on a tous, à porter notre attention sur l'instant présent avec curiosité, sans jugement et bienveillance. Exemple : sentir le vent dans ses cheveux, écouter le chant des oiseaux, jouer avec son enfant sans penser à tout ce qu’il nous reste à faire...
Pourtant, la plupart du temps, nous sommes en mode "pilote automatique" et ensevelis sous nos pensées. La pleine conscience apporte une clé précieuse pour ralentir, s’arrêter, observer et sortir de nos réactions automatiques. Elle nécessite un entraînement mais permet de nombreux effets : diminution du stress, augmentation de l’attention, de la confiance en soi, meilleure gestion de ses émotions, de la connaissance de soi et de ses limites, développement de la bienveillance pour soi et pour les autres. Aujourd’hui, les découvertes scientifiques ont prouvé la réduction du stress avec une pratique régulière de la méditation. Elles font aussi changer de regard sur le développement de l’enfant et de la personne. Les résultats des neurosciences montrent bien la capacité de notre cerveau à se développer grâce à la bienveillance et l’exploration de nos sensorialités.
C’est à travers des programmes, des séances découvertes de méditation de pleine conscience, que nous cultivons ensemble les qualités de bienveillance, de compassion en semant des graines pour soi, pour les futures générations, pour tout le monde, pour notre planète. La pleine attention nous initie aussi à développer notre curiosité, patience, confiance.

Alors, qu’est-ce qui se passe précisément lors d’une séance ?

C'est un temps de pause, un temps pour soi, où on s’entraîne à aller à la découverte des signaux de son corps (exemple : douleurs physiques, sensations corporelles), de ses émotions et de ses pensées. En prenant de la hauteur, il est ensuite possible de se dés-identifier de ses émotions, de ses pensées (souvent négatives), du regard de l'Autre afin d'essayer d'être bienveillant avec soi-même et se reconnaître en tant que tel. Être attentif à ses ressentis, permet ensuite de répondre à un évènement stressant, désagréable de manière plus consciente, plus douce. A la différence d’autres pratiques (par exemple : la sophrologie), la pleine conscience vise l'accueil de la situation, de son état sans forcément chercher à la modifier. Laisser place à l'expérience du moment (même désagréable) pour observer, mettre de la distance et s’apporter de la compassion. C’est alors réaliser un premier pas vers l'acceptation, et lâcher prise sur ce dont on n 'a pas la maitrise. Chacun fait alors l'expérience de l'impermanence des choses afin de pouvoir apprécier les nouveaux moments de douceur, d'apaisement et de bonheur.

L'origine de la pleine conscience

La pleine conscience est à la croisée de tradition bouddhiste et du monde moderne occidental scientifique. Mindfulness en anglais, ou plus précisément « attention juste » est la traduction d’un concept-clé issue d’une ancienne langue asiatique dans lequel sont consignés les premiers écrits sur la méditation et l’art de vivre. La manière dont nous la pratiquons dans ces programmes est issue des programmes MBSR (mindful based stress reduction ou réduction du stress basée sur la pleine conscience) conçue et développée par Jon Kabat-Zinn (chercheur et professeur de médecine américaine) dans les années 70. Dans le cadre de thérapies cognitives (sur le stress et la dépression), de prévention des rechutes, de régulation à la douleur... des dizaines de milliers de personnes ont pu participer à des programmes au sein de structures médicales (hôpitaux, de cliniques, de centre de soins palliatifs, centre d’oncologie, maternité) mais aussi dans les écoles, les prisons, les centres de toxicomanies...
 

livre eline snel.jpeg

La méthode Eline Snel

Eline Snel est thérapeute, formatrice certifiée MBSR, MBCL (programme de réduction du stress et enseignement de la compassion) et fondatrice et directrice de l’Académie Internationale pour l’enseignement de la pleine conscience où elle forme les professionnels de l’enfance et de la santé mentale en France, au Pays-Bas, en Espagne, et bien d’autres pays.

Elle est l’auteure du célèbre livre « Calme et attentif comme une grenouille » pour les enfants, mais aussi « Proche mais pas trop » pour les adolescents et dernièrement « L’Eveil de la petite grenouille » pour les enfants à partir de 18mois.

  • La « méthode Eline Snel – l’Attention ça marche » est un programme de l'attention, un apprentissage méthodique de la pleine conscience pour les enfants et les adolescents. Il est enseignée dans le monde entier à des enfants de tous âges et dans différents lieux (établissement scolaires, hôpitaux, centre de rééducation, service de santé mentale, cabinets privé...).

  • Le programme « Eduquer en pleine conscience » est à destination des parents, des enseignants, professionnels de l’éducation désireux de transmettre les valeurs de curiosité et de bienveillance.


Ces deux formations se déroulent sur 8 à 10 semaines et sont assurées par des professionnels certifiés. Elles se fondent sur des expériences de terrain et s’appuient sur le programme de réduction du stress de Jonh Kabat-Zinn.
 

Les programmes de pleine conscience

de 8 semaines

Il s’agit de programmes d’entraînement de l’esprit basé sur l’attention (à soi, à l’extérieur). Je n’ai pas encore de baguette magique ! Comme pour tout, il faut s'entraîner pour avoir des résultats. Le cerveau est malléable mais a besoin de huit semaines et d’une pratique quotidienne pour faire évoluer ses habitudes et répondre autrement.